Guide des questions relatives à l'élaboration du profil Prestataire de services

Guide des questions relatives à l'élaboration du profil Prestataire de services

Le présent guide vous aidera à remplir le Formulaire d'élaboration du profil Prestataire de services. Votre profil de prestataire de services SLP est votre principal outil de communication sur votre expertise et vos compétences, il est donc important que vous fournissiez des réponses précises et complètes. Maintenir un profil exact est la meilleure façon d'améliorer vos chances d'être associé à des projets.

Une fois que vous aurez rempli le Formulaire d'élaboration de profil, l'équipe d'appui de la SLP vérifiera que le profil est complet avant d'activer votre profil public dans l'Annuaire des utilisateurs. Cet annuaire SLP permettra à d'autres prestataires de services de se connecter à votre organisation.

  • Veuillez fournir le nom de votre organisation, y compris sa raison sociale et son nom commercial alternatif, le cas échéant.

    Cela permettra au SLP d'identifier votre organisation de manière appropriée et de faire correspondre vos données d'enregistrement aux données de votre profil.

  • Veuillez indiquer les régions géographiques où vous avez effectué des travaux au cours des sept (7) dernières années et où vous menez actuellement des opérations. Ceci permettra à la SLP de vous associer à des projets géographiquement pertinents. Par exemple : Régions : Njombe, Région de Mbeya : Tanzanie.

  • Si oui, indiquez les autres zones géographiques où vous ne travaillez pas actuellement mais où vous souhaiteriez y travailler le cas échéant. Par exemple : Régions : Njombe, Région de Mbeya : Tanzanie. Ceci permettra à la SLP de vous associer à des projets géographiquement pertinents.

  • Sélectionnez les domaines dans lesquels votre organisation est compétente. Ces compétences ne doivent pas nécessairement avoir été appliquées dans un contexte d'investissement foncier. Par exemple, si vous avez mené des consultations dans le cadre d'un effort financé par une fondation pour soutenir l'utilisation des terres dans un village, il s'agit d'une expérience pertinente que vous devez prendre en compte dans votre réponse. Ces compétences contiennent des mots clés qui seront utilisés pour vous associer à des projets.

    Vous trouverez ci-dessous une explication de chaque compétence :

    1. Diligence raisonnée en matières juridique et institutionnelle, et analyse des risques/analyse des politiques : Aider les entreprises à comprendre leurs environnements juridiques, réglementaires et administratifs, les contextes sociaux et autres situations de gouvernance et de conformité afin qu'elles puissent opérer en conformité avec les cadres de gouvernance et sociaux et éviter les sanctions, les litiges, les retards, les amendes, les pénalités et autres obstacles à des processus d'investissement fluides et responsables. Ce service et les suivants appellent également à l'identification des risques liés à une relation acceptable et fonctionnelle avec les communautés, en particulier avec les personnes vulnérables à l'exclusion, telles que les femmes, les jeunes, les migrants et les minorités ethniques.

    2. Cartographie des parties prenantes et consultation des parties prenantes/communautaire : Identifier toutes les parties impactées et soutenir un échange transparent d'informations entre l'entreprise et ces parties, en s'assurant de manière particulière à atteindre et écouter les groupes sociaux vulnérables à l'exclusion. Les entreprises peuvent utiliser ces processus pour établir et maintenir un dialogue efficace et solide avec les populations et les groupes locaux car ceci est fondamental pour établir et maintenir l'acceptabilité sociale d'opérer.

    3. Renforcement des capacités communautaires : Renforcer les capacités des individus – hommes et femmes – et des communautés à recevoir et à réagir aux informations, à fournir un retour d'information sur les préférences, le consentement, les impacts, les objections et les attentes, à s'engager généralement dans un dialogue bidirectionnel, à entamer des négociations et à conclure des accords peut être nécessaire dès le début de tout investissement à incidence foncière ou sur d'autres ressources naturelles. Seuls les individus et les communautés disposant d'un certain niveau de capacités peuvent raisonnablement accorder et maintenir l'acceptabilité sociale d'opérer.

    4. Évaluation et atténuation des impacts sociaux et environnementaux : Identifier, prévenir, réduire et compenser les impacts environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) d'un processus d'investissement est un élément essentiel de l'obtention et du maintien de l'acceptabilité sociale d'opérer. Identifier et évaluer les impacts – sur les femmes, les hommes et les communautés – est une première étape essentielle. Élaborer des approches permettant d'éviter et d'atténuer les impacts est également essentiel à la gestion des impacts. Tout processus d'évaluation et de gestion des impacts doit reconnaître que de manière générale les impacts sont perçues et ressenties différemment par les femmes par rapport aux hommes et à la communauté.

    5. Évaluation de l'impact sur le genre / analyse Genre : Les impacts sur les femmes (et d'autres groupes marginalisés, tels que les jeunes) ne peuvent être identifiés dans la plupart des cas que lorsqu'ils font l'objet d'une attention ciblée et lorsque des ressources et une expertise y sont dédiées. Une évaluation, une identification, une étude, une analyse et une gestion approfondies des impacts garantissent que les utilisations des terres et des ressources naturelles par les femmes sont prises en compte et reconnues de manière équitable au cours du processus d'investissement. Une expertise spécialisée est presque toujours nécessaire pour accomplir de telles tâches.

    6. Soutien et relations avec les cultivateurs sous-traitants : Décider de rejoindre la chaîne d'approvisionnement d'une entreprise par le biais d'un contrat de sous-traitance agricole exige que les détenteurs et les utilisateurs des droits fonciers changent la façon dont ils utilisent leurs terres et en bénéficient. Ce changement peut affecter une communauté de diverses manières, y compris, ses droits fonciers et ses utilisations des terres, ses sources de revenus et ses moyens de subsistance, sa sécurité alimentaire et sa dynamique de genre. Il est essentiel que ces changements soient gérés grâce à des mesures permettant d'identifier et d'atténuer les risques et de débloquer les opportunités afin que ces changements se traduisent par un bénéfice net positif pour les agriculteurs et leurs communautés. Ces mesures couvrent, sans s'y limiter : des études visant à mesurer et à atténuer les impacts sur les terres, les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et le genre ; le renforcement des capacités et la formation en matière de gestion d'entreprise et financière et d'agronomie ; le soutien technique agronomique ; la négociation et la conclusion de contrats ; la consultation et la relation.

    7. Évaluation des terres, levées topographies, cartographie et droits fonciers : Identifier les utilisations, résoudre les revendications conflictuelles, identifier et marquer les limites et formaliser les droits sur les terres et les autres ressources naturelles peuvent être nécessaires avant le transfert des droits fonciers ou le changement d'utilisation des terres. Ces activités, réalisées de manière participative, inclusive et transparente, peuvent aider les entreprises à gagner la confiance des populations locales et à créer la certitude nécessaire et un environnement propice à des investissements réussis et responsables.

    8. Suivi et évaluation : Collecter, analyser et communiquer les données sur les performances et l'impact réduisent les risques tout en fournissant des objectifs clairs d'amélioration. En outre, un suivi et des rapports de qualité sont nécessaires pour garantir et démontrer la conformité aux cahiers de charge des accords entre les entreprises et les individus/communautés, à la politique de l'entreprise et aux engagements de performance, ainsi qu'aux normes de certification des produits de base et des processus de production. Les groupes et les méthodes utilisés pour mener ces processus et et communiquer sur ceux-ci, ainsi que le contenu et l'accessibilité des résultats, font partie intégrante des perceptions et de l'acceptation locales qui peuvent créer et maintenir l'acceptabilité sociale d'opérer.

    9. Négociations et accords : Les accords avec les individus (hommes et femmes) et les communautés doivent être négociés de manière à ce que les règles du jeu soient équitables, à ce que l'échange d'informations soit complet et transparent, à ce que les avantages et les coûts qui peuvent découler d'une modification de l'utilisation des terres ou du transfert des droits fonciers soient expliqués, et à ce que le consentement soit donné en connaissance de cause avant l'entrée en vigueur de l'accord. Parfois, les accords qui affectent les droits fonciers sont conclus entre les entreprises et le gouvernement, ce qui nécessite ensuite des accords séparés entre l'entreprise (et parfois le gouvernement) et les utilisateurs des terres ou les détenteurs de droits. La négociation et la mise en place de ces accords nécessitent des connaissances spécialisées, des compétences en communication et des capacités de rédaction.

    10. Mise en place des mécanismes de règlement des conflits : Concevoir et mettre en œuvre un mécanisme de règlement des conflits fonctionnel, efficace, équitable, transparent et accessible, propre à chaque projet et permettant de traiter et de résoudre les différends, sont des étapes essentielles à un investissement responsable et au maintien de l'acceptabilité sociale d'opérer.

    11. Autre : La SLP facilitera les services qui sont liés aux relations sociale mais qui n'entrent pas dans les catégories ci-dessus. Les entreprises peuvent simplement dire ce dont elles ont besoin et notre équipe d'appui répondra rapidement en évaluant les options disponibles pour les aider.

    La SLP rallongera cette liste de services en fonction de la demande et des réactions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

  • Veuillez mentionner le lieu, le bailleur de fonds, l'objectif du projet et deux ou trois phrases décrivant le travail effectué pour chacune de vos expériences.

  • Veuillez décrire les défis que vous avez rencontrés et les stratégies que vous avez déployées pour relever ces défis (les réponses doivent être brèves, décrire en 100 mots maximum).

  • Veuillez indiquer si vous avez suivi une formation quelconque en rapport avec les compétences mentionnées ci-dessus et fournir une brève description.

    Ces informations permettront à la SLP d'associer votre organisation à des projets qui nécessitent une expertise en matière de formation.

    Dans votre réponse, prenez en compte les formations que vous avez dispensées aux membres des communautés, aux acteurs gouvernementaux, au secteur privé, à d'autres ONG/OSC, et en interne au sein de votre propre organisation.

    L'Équipe d'appui peut également utiliser ces informations pour vous contacter séparément au sujet des formations que vous pouvez aider à développer et/ou à dispenser à d'autres prestataires de services.

    Si oui, indiquez l'année, le type d'audience (par exemple, membres des communautés, gouvernement, secteur privé, ONG/OSC), le nombre approximatif de participants et une description de la formation en deux (2) à trois (3) phrases.

  • Dans le même ordre d'idées, indiquez si votre organisation est elle-même un réseau d'organisations, chargée de coordonner un certain nombre d'organisations membres. De manière générale, un réseau d'organisations est une structure professionnelle dans laquelle l'organisation se compose de nombreuses organisations plus petites qui travaillent ensemble pour atteindre un objectif commun coordonné par l'organisation centrale.

    Si oui, des exemples de réseaux sont entre autres le Tanzania Agricultural Non State Actors Forum (ANSAF), la Tanzania Land Alliance (TALA), la Participatory Ecological Land Use Management (Pelum) Association et le Réseau mondial d'outils fonciers (GLTN), etc.

  • Exemples de réseaux : Tanzania Agricultural Non State Actors Forum (ANSAF), Tanzania Land Alliance (TALA), Participatory Ecological Land Use Management (Pelum) Association, Réseau mondial d'outils fonciers (GLTN), etc.

  • Précisez les types de personnes avec lesquelles votre organisation travaille régulièrement et, le cas échéant, où ces groupes sont basés. Par exemple, les petits producteurs de sucre à Kilombero, les groupes de jeunes à Morogoro, etc.

  • Si oui, veuillez donner un aperçu, à l'aide de deux à trois phrases, de votre approche générale à la relation avec le gouvernement. Ensuite, veuillez fournir jusqu'à trois (3) expériences spécifiques. Pour chaque expérience spécifique, indiquez l'année, le ministère et deux ou trois phrases décrivant les objectifs et les résultats de la collaboration.

  • Un PPP est un contrat de coopération entre deux ou plusieurs secteurs publics et privés, généralement à long terme.

    Si oui, pour chaque expérience spécifique, indiquez l'année, et en deux ou trois phrases décrivez les objectifs et les résultats d'une telle collaboration.

  • Indiquez les mécanismes de financement de votre organisation. Dans le cas où vous êtes financé(e) par plusieurs sources, fournissez une liste représentative de vos principaux bailleurs de fonds (jusqu'à cinq (5)).

  • Précisez le revenu annuel de votre organisation (en dollars E-U).
    Cette information permettra à la SLP de mieux appréhender la taille de votre organisation.

    Cette information permettra à la SLP de compléter sa diligence raisonnée sur votre organisation.
    En outre, cette information indiquera le niveau de risque de votre organisation par rapport au coût de tout projet proposé.

  • Si oui, décrivez le(s) litige(s) en indiquant les événements clés, les parties, les dates et les résultats. Indiquez les mesures que vous avez prises pour remédier à ce(s) litige(s), le cas échéant, et fournissez la documentation pertinente concernant le problème et sa résolution. Téléchargez en outre tout document pertinent, le cas échéant

  • Il peut s'agir d'une preuve d'enregistrement en tant qu'organisme de bienfaisance, organisation à but non lucratif, organisation de la société civile, organisation non gouvernementale, établissement d'enseignement supérieur, centre ou groupe de réflexion affilié à un tel établissement, partenariat ou entreprise individuelle, société ou autre entité juridique.

  • Vous devez disposer d'un compte bancaire pour effectuer et accepter des paiements au travers de la plateforme.

  • Confirmez que les informations que vous avez fournies ci-dessus sont exactes, à votre connaissance.

    Toutes les informations fournies à la SLP seront auditées et vérifiées. Il est strictement interdit de fournir sciemment des informations erronées, si vous le faites, votre organisation sera définitivement exclue de la SLP.

fr_FRFrançais